L’Avocat Spécialiste du Procès d’Appel

 

Si l’on a bien compris ce qu’était le procès moderne et son essence technique, que faut-il attendre d’un Avocat spécialisé devant une Cour d’Appel ?

Notre mission est de convaincre des hommes, les Magistrats; c’est une tâche qui mérite explication.

En effet, chacun dans la vie quotidienne aborde les problématiques qu’il rencontre avec un raisonnement personnel, une vue construite au travers de ses connaissances et de son expérience.

Devant tout problème, il n’y a pas de solution unique pour le résoudre, mais un ensemble de choix présentant avantages et inconvénients.

C’est cela notre quotidien : amener, par la logique juridique et la conviction le Magistrat a choisir la solution la plus favorable à notre cause.

Si l’on pousse plus loin l’art de convaincre, il tombe sous l’évidence qu’il est nécessaire de bien connaître le raisonnement de celui que l’on veut infléchir : en justice cela s’appelle la jurisprudence, qui n’est autre que l’habitude éphémère que chaque Magistrat a de rendre la justice; éphémère, car le Droit est en constante évolution et adaptation aux règles de la Société.

Mais le Magistrat est homme et il a aussi ses faiblesses, sa fatigue devant le travail accumulé, l’agacement devant les mauvaises causes, la lassitude de la matière.

Cette dimension humaine doit aussi conduire le procès ; le Magistrat n’est jamais un ennemi, c’est un partenaire loyal dont il convient de respecter le travail et d’exiger de lui un respect réciproque.

Ce respect en retour, il vous l’accordera sans difficultés s’il connaît le sérieux et la compétence de l’Avocat avec lequel il va échanger son point de vue; bien mieux, il suivra avec attention votre raisonnement, cherchera à vous suivre s’il sait parfaitement que vous le conduirez vers l’essentiel ; seule la rigueur juridique est gage d’un éventuel succès.

Cette rigueur doit être économe car il faut se garder d’embrouiller le dossier par une masse d’informations ou de considérations qui, bien qu’exactes ou apparemment utiles, noient l’essentiel dans le superflu. Le mieux est ici l’ennemi du bien. On ne peut pas prendre en considération tous les détails et les arcanes d’une cause : un Magistrat se doit d’aller à l’essentiel, c’est à nous de le guider vers ce qui est pour nous important d’obtenir.

Ainsi, les Avocats spécialisés en Procédure d’Appel, doivent être de bons techniciens du Droit, avares de paroles et d’écrits, qui connaissent bien les Magistrats à qui ils confient leurs dossiers ainsi que la jurisprudence de la Chambre qui va juger.